Bienvenue dans ma cuisine...

samedi 14 septembre 2013

"Mille" feuilles chocolat/framboises/chantilly

Bonjour tout le monde! Aujourd'hui, ce n'est pas vraiment une recette que je vous partage, mais plutôt une idée pour en mettre plein la vue à vos invités, sans vous compliquer la vie, ni passer un temps certain dans votre cuisine...! Ca vous tente?
Mon idée de départ était d'utiliser les "feuilles reliefs" que j'avais reçues il y a un moment déjà et qui traînaient dans mon placard: il s'agit de feuilles en plastique souple, avec des reliefs incrustés dedans, qui permettent de donner du relief à des feuilles de chocolat ou de la pâte à sucre. Il suffit de couler du chocolat dessus, et de laisser durcir. Ensuite, on utilise un cercle à pâtisserie en métal préalablement chauffé pour découper la forme ronde dans le chocolat.
Ma chantilly est faite de 180g de crème fraîche liquide mélangée à 60g de mascarpone et 50g de sucre glace, le tout fouetté en chantilly (l'ajout de mascarpone permet une meilleure tenue de la chantilly).
Ensuite, il suffit de disposer comme sur la photo vos framboises sur le premier cercle de chocolat, puis de remplir les vides avec de la chantilly (avec une poche à douille, c'est plus facile), puis de placer le second cercle dessus et de décorer d'une framboise. On peut bien sûr rajouter un étage au
montage, pour pousser la gourmandise un peu plus loin!

Si vous n'avez pas de feuilles relief, pas de problème: vous pouvez simplement couler votre chocolat sur une feuille de papier sulfurisé.

Vous pourrez utiliser les "chutes" de chocolat restantes pour incoporer dans un gâteau au chocolat (c'est ce que j'ai fait ^^)

Une petite précision assez importante quand même: si vous ne voulez pas que votre chocolat blanchisse, qu'il reste bien brillant une fois durci, et qu'il se conserve ainsi sans s'altérer, il est indispensable de le tempérer, c'est-à-dire (pour les non-initiés) de le faire fondre et de le monter à 50°C/55°C, puis de le faire refroidir jusqu'à atteindre une température de 27°C/28°C. Puis, il vous faudra le faire chauffer encore une fois pour le faire atteindre 30°C/32°C. C'est à cette température qu'il est utilisable pour le travailler. Vous avez aisni la garantie qu'il restera bien brillant.
Pour plus de détails et d'explications, allez faire un petit tour ici .

Honnêtement, j'ai moi-même essayé plusieures fois de tempérer mon chocolat, mais je trouve que c'est très délicat: en effet, la température monte assez vite, et si on ne reste pas très attentif à côté de la casserole (ah! j'oubliais de préciser qu'on fait chauffer le chocolat au bain-marie), il monte trop en température, et c'est fichu!
Une astuce toutefois que j'utilise pour faire baisser plus vite la température: une fois la preière température atteinte, j'ajoute au chocolat fondu des pistoles de chocolat pour qu'il refroidisse plus vite, et pour éviter que la température ne continue de monter (ce qui arrive souvent, même quand on enlève le récipient du bain-marie)?
Bon, en espérant ne pas vous avoir barbé avec tout ça, je vous laisse en vous disant à bientôt!

5 commentaires:

  1. Elegance et gourmandise !
    Souhaiterais-tu participer à notre ronde d'octobre sur le thème "La pomme sous toutes ses formes" sur http://escapadeencuisine.wordpress.com/ ?
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca y est: suis inscrite! merci pour l'invitation!

      Supprimer
  2. Bonjour! Où avez vous trouvez ces feuilles reliefs?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, pour être plus précis, il s'agit de ceci:
      http://www.kookit.com/ustensiles-cuisine/patisserie-pain/chocolat-plaque-chocolat/feuilles-structures-pour-chocolat-x4-carambelle
      A bientôt!

      Supprimer